CN. Zhejiang
Heyang
Campagne d’eau
288N.119E

Campagne d’eau

Mise en récit stratégique d’une vallée agricole chinoise

«Les limites du modèle de développement chinois s’observent dans l’augmentation du nombre de villes arrivant à saturation, que ce soit au niveau de la taille de leur population, de leur bâti, de leur pollution… Les campagnes constituent aujourd’hui un immense territoire à repenser, or des problèmes d’échelle et de niveau de décision font de ces lieux en bout de système des territoires figés, stériles et entièrement dépendant de l’extérieur..»

La Chine s’est urbanisée il y a peu de temps et à une rapidité excessive. Les limites du modèle de développement chinois s’observent dans l’augmentation du nombre de villes arrivant à saturation, que ce soit au niveau de la taille de leur population, de leur bâti, de leur pollution… Les cité chinoises constituent des environnements très difficiles à vivre au quotidien pour les habitants lorsque les besoins les plus primaires, boire/manger ou respirer correctement ne peuvent plus être assurés.

La question du développement des campagnes apparaît donc aujourd’hui au centre des défis à venir d’autant que le passé rural du pays reste très ancré dans les esprits chinois. La plupart des citadins ne le sont que depuis une ou deux générations. Si la campagne a longtemps été perçue négativement par suite des traumatismes liés à la révolution culturelle, on constate aujoaurd’hui une envie de (re)découvrir ces lieux qui témoignent encore de l’histoire du pays et qui permettent d’échapper à la dureté de la ville.

C’est dans une vallée rurale du sud de la Chine fragilisée par la globalisation que ce projet s’est attaché à étudier quels pouvaient être les voies et moyens d’un développement soutenable dans le temps aussi bien pour les habitants que pour le territoire en tissant des liens et en recréant des inter-relations entre des fonctions, des situations, et des populations.

Comment préserver et redynamiser un territoire rural affecté par le départ et le vieillissement de sa population? Comment lui permettre de redevenir une zone dynamique et productive sans porter atteinte à ses qualités intrinsèques?

Avec

Diplôme de fin d'étude sous la direction de Marc Armengaud et Jean Attali

Catégorie

Recherche, Cartographie, Urbanisme, Paysage, Prospective

Date

juin 2015

Crédit

Katia Naouri